fbpx

Une préemption illégale du maire FN

préemption fn mosquée mantes sud

Constatant son isolement politique sur le territoire mantois au sujet de notre future mosquée, le Maire de Mantes-la-Ville a choisi une nouvelle fois de se mettre hors la loi. En effet, dans une ultime tentative de blocage du transfert de notre salle de prière, M. Cyrill Nauth détourne la loi sur la préemption et en viole le principe en sortant de son chapeau un projet dont personne n’a entendu parler jusque là : un nouveau poste de police municipale dans le local de l’ancienne trésorerie prévu pour notre future Mosquée ! Cela se passe de tout commentaire…

Le droit de préemption suppose un projet d’intérêt général justifié, défini à l’avance et budgété. Le projet du Maire ne respecte aucune de ces règles élémentaires. Or, c’est seulement après la délibération de la Camy du 19 mai 2015 que M. Cyrill Nauth a précipité l’agenda du conseil municipal en faisant voter, par sa majorité tous azimut : une modification du budget pour trouver les 750.000€ nécessaires à cette préemption, une modification du droit de préemption sur la ville, une interdiction de dépôt de permis de construire pour le local de la trésorerie et enfin une décision du Maire de préempter le local de la trésorerie.

Un déféré préfectoral et une action de l’AMMS en justice 

Devant le détournement de pouvoir manifeste par le maire FN de notre ville, le Préfet des Yvelines a déféré contre ses décisions illégales rendant de fait la préemption illégale.

Nous nous joignons à cette contestation pour porter haut et loin les valeurs de la République dont la protection de l’exercice du culte est une composante essentielle.

Notre action, jointe à celle du préfet ayant saisi le tribunal administratif de Versailles en référé donnera lieu à une audience le 20 août prochain.

Projetés dans une bataille politique et juridique malgré notre aspiration à vivre sereinement notre foi au sein d’une mosquée ouverte et chaleureuse, nous faisons désormais de notre projet de mosquée un symbole de lutte pour les valeurs républicaines d’égalité et de vivre ensemble que le Maire Front National menace sur notre territoire.

Un Maire isolé et en dérive

Le maire de notre ville essaie de faire croire que son opposition à notre projet de mosquée est celui de toute la population de Mantes-la-Ville. Les dernières élections départementales nous ont démontré l’inverse. C’est le seul candidat du Front National élu aux élections municipales de 2014 à avoir essuyé une défaite aussi sèche.

Son thème de campagne a été le même que lors des municipales précédentes : la stigmatisation de la communauté musulmane. Pourtant, il a non seulement perdu au niveau du canton, mais également dans sa propre ville où il a obtenu moins de voix qu’aux municipales !

Le vote du mois de mai dernier à la Camy a aussi été l’occasion d’illustrer l’isolement du Maire de Mantes-la-Ville et de son équipe au niveau des élus républicains de l’agglomération. Malgré ses efforts pour convaincre les élus communautaires à voter contre la délibération de la vente de l’ancienne trésorerie à l’AMMS, sur les quatre-vingt élus en question, seuls les sept élus du Front national de Mantes-la-Ville ont voté contre celle-ci.

Le déféré préfectoral pointe clairement du doigt la dérive illégale du Maire de Mantes -la-Ville qui ne respecte pas les fondamentaux du droit en matière de collectivités.

Avec ses agissements, le maire FN fait courir de graves risques à la Ville et donc à nous en tant qu’habitant-e-s .

Appels à tous nos concitoyens :

Chers fidèles, chers membres de l’AMMS, vous nous avez toujours soutenu dans ce projet qui est le vôtre. Nous vous remercions pour votre générosité et pour vos efforts. Nous avons plus que jamais besoin de vous.

Chers compatriotes, vous êtes nombreux à nous soutenir en dehors de toute considération religieuse, et nous vous remercions pour vos appels de soutien et pour vos dons.

Ne nous laissons pas tromper par des manœuvres politiciennes qui ne visent qu’un seul objectif : nous diviser pour des raisons idéologiques. Nous aimons notre ville et notre territoire et nous chérissons notre pays, la France. Dans toute notre diversité, unis nous sommes et nous le resterons !

Laisser un commentaire

quis, id consectetur tristique et, dolor. amet,